Marche de l’aube vers Pâques (diocèse de Poitiers)

Depuis l’an 2000, les sœurs bénédictines du monastère de l’Annonciation organisent une marche pour célébrer Pâques dans l’œcuménisme.

Origine

Cette marche est née en 2000 à l’initiative des sœurs bénédictines du monastère de l’Annonciation (Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire) qui s’étaient installées l’année précédente à Pié Foulard à Prailles, dans les Deux-Sèvres.
Installée dans un ancien logis huguenot sur une terre dévastée autrefois par les guerres de religion (nous sommes dans un territoire où la présence réformée reste forte), la petite communauté, qui a développé depuis très longtemps sa vocation vers l’œcuménisme, a souhaité le manifester d’une manière nouvelle et particulière en organisant une “marche de l’aube” en direction du monastère qui est rejoint aux premières lueurs du jour.
Le contact avec les frères et sœurs réformés et leurs pasteurs a été immédiatement positif et la première marche s’est déroulée dès 2000. Elle est depuis renouvelée chaque année et est désormais devenue un événement incontournable qui attire des fidèles venus parfois de loin.

Objectifs

– Entrer dans le mystère de Pâques en passant de la nuit du tombeau à la lumière de la Résurrection.
– Réunir les chrétiens aujourd’hui séparés autour du mystère Pascal, la base de notre foi commune, mais sans masquer la douleur d’être encore séparés.
– Prier avec ses pieds dans la nuit, le silence et aussi la rencontre.
– Louer Dieu

Public visé

– Des chrétiens de toute confession venus des environs du monastère mais désormais de tout le diocèse. Voire au-delà, car le monastère a fédéré par ses propositions (retraites spirituelles, temps de prière, conférences etc…) toute une communauté qui le rejoint et le soutient.
– Près de 200 personnes sont présentes lors de la célébration qui clôt la marche. Beaucoup d’enfants sont toujours présents.

Méthode

Une équipe constituée autour des sœurs du monastère. Cette équipe assure l’organisation, prépare la liturgie et assure la communication sur l’événement, avant et après (en particulier via internet, réalisation de vidéos, mise en ligne sur YouTube…).

Déroulement

– Départ de la marche à 6h du matin (cela dépend de la date de Pâques) depuis divers lieux de rassemblement pour converger vers le monastère où elle se termine.
– Marche priante en silence.
– À 7h, célébration œcuménique de la Parole et louange multiforme animée par les sœurs, les ministres des différentes confessions présentes.
– Un pain est préparé spécialement par un boulanger. Il est remis à chaque communauté qui l’emporte pour le partager ensuite lors de son culte ou de l’Eucharistie : cela manifeste que notre unité n’est pas encore réalisée.
– Partage du petit déjeuner à 8h.
– À 9h, chacun rejoint sa communauté pour célébrer : qui le culte, qui l’Eucharistie.

Bilan

Nous célébrons Pâques dans l’unité malgré nos divisions. Nous entrons ensemble dans le mystère Pascal.
Cette marche permet aussi de faire rayonner le monastère et la spiritualité propre des sœurs Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire, ce rameau particulier de la grande famille bénédictine.

Perspective

Suite à l’expérience de cette “marche de l’aube”, une autre rencontre est désormais proposée, toujours œcuménique, afin de prier lors du passage vers la nouvelle année, pendant la nuit du 31 décembre autour d’un livre de la Bible.

Contact

Bénédictines de Notre Dame du Calvaire : Monastère de l’Annonciation Pié Foulard 79370 Prailles / 05 49 32 69 81 / www.benedictines-prailles.fr